Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

 

 Kriegspiel d'Etat major

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyMer 15 Avr 2020 - 18:12

Bonjour, 

On sait que les Etats-majors Français et Allemands (notamment) ont testé certaines hypothèses lors de "Kriegspiel". Est-ce que quelqu'un sait comment fonctionnaient ces simulations ? Il me semble que le premier Kriegspiel, créé en 1821, incluait des données telles que le moral. Est-ce que les généraux Français et Allemands (et les autres) utilisaient des systèmes ressemblant à nos actuels Wargames ? A-t-on une idée de l'échelle à laquelle ils testaient les hypothèses ?
Revenir en haut Aller en bas
Bigor75
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 345
Age : 40
Localisation : DRAGUIGNAN
Date d'inscription : 21/09/2015

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyVen 17 Avr 2020 - 18:57

bonjour Nicolas,

dans ces "simulations" tactiques dont l'échelle du plateau dépend du niveau étudié (division, brigade, groupement ou kampfgruppe,...) plusieurs possibilités:

- un seul camp (ou joueur) étudie et opère sur un mode d'action défini (offensive ou défensive ou autre) selon un scénario écrit et une aire définie. le joueur manœuvre à son initiative en fonction de la mission reçue par l'échelon supérieur et selon la doctrine en vigueur.
ceci pour but pédago et didactique guidé et/ou corrigé par un instructeur.

- deux camps s'affrontent et une autorité supérieure arbitre. ceci dans le but de confronter des modes d'actions amis et ennemis et de ce fait, aider à la décision l'officier qui commande l'unité qui devra opérer.

ceci est trés succinctement abordé dans une séquence du film le jour le plus long ou le général Marcks joue le rôle d'Eisenhower.

les kriegspiels ou wargames sont encore d'actualité. moi même, en tant qu'instructeur en école d'arme, utilise cette méthode à put pédago pour former les officiers observateurs d'artillerie et les conseillers appuis feux intégrés dans une manœuvre de troupes de mêlée. j'utilise un plan relief à l'échelle 1/5000 qui représente une aire géographique de 20x25km à l'ouest d'Auxerre. cela reflète fidèlement la réalité du terrain et est comparable à peu près à un diorama ferroviaire "bien chiadé" mais sans le petit train bien entendu.
le moral des troupes n'est pas quantifiable mais donne une bonne idée sur la combativité de l'ennemi et le niveau de pression qu'il peut subir. cela fait partie du volet "renseignement" venant du 2e bureau.

en espérant avoir répondu à votre question.
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Roy-Henry
Colonel
Colonel
Bruno Roy-Henry

Nombre de messages : 1392
Age : 64
Date d'inscription : 23/06/2006

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyVen 17 Avr 2020 - 21:41

Le Kriegspiel est assez ancien. Mais c'est surtout Frédéric II de Prusse qui le mit à l'honneur. Ensuite, les règles se précisèrent et ce sont les Prussiens qui en firent un usage intensif. 

Napoléon n'y avait pas recours. il déplaçait ses corps d'armée sur une vaste carte, en fonction des renseignements qu'il avait sur l'ennemi. 

Les Prussiens, puis les Allemands en firent un usage intensif avant 1914. Nous, non... C'était considéré comme puéril !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.empereurperdu.com
Bigor75
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant


Nombre de messages : 345
Age : 40
Localisation : DRAGUIGNAN
Date d'inscription : 21/09/2015

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyVen 17 Avr 2020 - 21:51

c'est toujours perçu comme étant un jeu par beaucoup. même dans l'armée française.
cependant, l'armée française aime bien la caisse à sable. Ah.... la caisse à sable...
c'est un peu le nonos à son chien chien..
A ma session du diplome d'état major à saumur en 2015, un kriegspiel nous a été proposé afin de confronter nos modes d'actions choisit à ceux de l'ennemi. l'accueil n'a pas été à la hauteur de l'investissement de l'instructeur. mais désormais, je l'utilise trés souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptySam 18 Avr 2020 - 8:34

Merci pour vos retours, est-ce que vous avez une idée de la manière dont fonctionnent les exercices sur cartes de l'Etat-major, comme celui de 1936-1937 du Conseil supérieur de la guerre ? Y-a-t-il un ouvrage sur le suejt ?
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 5895
Age : 67
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptySam 18 Avr 2020 - 9:06

Bonjour à tous, bonjour Nicolas,  Very Happy 

Vaste et beau sujet de recherche(s) ! 

Outre-Rhin, on avait effectivement un goût prononcé pour les "jeux de guerre" à différents niveaux : tactique et opératif. Pour ce qui concerne le niveau stratégique, je ne sais pas, aucun exemple précis ne me venant à l'esprit.

Aux petits niveaux, on notera les jeux favorisés par la propagande du Reich, tel que le jeu Tak-Tik, Wehrmacht, etc. Voir ce fil à ce sujet :
http://atf40.1fr1.net/t6523-tak-tik-jeu-d-echecs-militaire-de-la-propagande-nazie

Au niveau tactique, voire opératif (franchissement réussi de la Meuse en mai 1940 avec une masse suffisante de schnell Truppen, facteur décisif de la décision sur un théâtre des opérations), on sait qu'un Kriegs-Spiel ou Kriegspiel a été organisé en 1940 (de mémoire à Coblence) et que cet exercice sur carte à simple action (je pense) a été tellement précis que certains ordres rédigés pour la phase de franchissement de la Meuse auraient été utilisés quasiment en l'état par les Panzer-Divisionnen, par la 1. Panzer-Division en particulier (témoignage d'un officier d'état-major de cette division que je crois avoir cité dans ma thèse…).

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptySam 18 Avr 2020 - 11:09

Merci Thierry pour ce retour. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
Eric Denis

Nombre de messages : 5919
Age : 53
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptySam 18 Avr 2020 - 11:51

Bonjour,

Sur ce sujet :

"Au sein de l’O.K.H., le plan de von Manstein est néanmoins étudié lors d'un Kriegsspiel organisé à Coblence le 7 février, en tenant compte des éléments connus de la défense française. Il est intéressant de noter que l'arbitrage admet alors que le XIX. Armee-Korps (mot.) puisse atteindre la Meuse en quatre jours. Guderian préconise ensuite de franchir le fleuve dans la foulée, mais l'action est qualifiée d'absurde par Halder, compte tenu de l'impossibilité de définir l'axe majeur le plus favorable à la Wehrmacht entre les secteurs des Heeres-Gruppen A et B avant un minimum de trois jours après le déclenchement de Fall Gelb. En conséquence, les moyens nécessaires à la conquête d'une tête de pont au-delà de la Meuse ne pourraient être disponibles avant le 9e ou le 10e jour suivant l'attaque. Un second Kriegsspiel, organisé le 14 février au QG de la 12. Armee, à Mayen, apportera sensiblement les mêmes résultats."

Source LWDFG page 47

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
http://eric-denis.wifeo.com/
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptySam 18 Avr 2020 - 16:37

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 5895
Age : 67
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyLun 18 Mai 2020 - 16:40

Bonjour à tous, bonjour Nicolas,  Very Happy 

A toutes fins utiles, au Shd de Vincennes (dans ma thèse, p. 348, Sources):

Sous-série 7 N, Etat-major de l'Armée, 1872-1940.

7 N 2700. Renseignements (sur l'Allemagne) sur les exercices de cadres et le Kriegsspiel [sic], 1920-1938.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyLun 18 Mai 2020 - 18:25

Merci beaucoup Thierry, doublement car je sens que le sujet de votre thèse va me passionner ! :-) 

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 5895
Age : 67
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyLun 6 Juil 2020 - 8:03

Bonjour à tous, bonjour Nicolas,  Very Happy

Vu ce matin sur le blog de Rémy Porte !

Jouer la guerre : Histoire du wargame
Antoine Bourguilleau
2020

Depuis au moins une vingtaine d'années, les "jeux de guerre" bénéficient d'une popularité croissante dans le grand public, succès notamment confirmé grâce au développement des moyens informatiques individuels. Mais il s'agit pourtant initialement d'une activité proprement militaire de formation et non d'un "simple" loisir. Ce livre se propose de nous le démontrer, de nous l'expliquer et de nous en faire comprendre les ressorts.
Au-delà de la formation individuelle et collective du soldat, l'auteur précise la problématique dès son introduction : "Comment entraîner des généraux ... à manoeuvrer des troupes à grande échelle, sur un territoire ? A saisir quelles sont les routes à éviter, les points névralgiques de l'ennemi ? A mesurer leurs lignes de communication tout en menaçant celle de l'adversaire ?". La disponibilité d'une excellente cartographie est bien sûr essentielle, et Antoine Bourguilleau cite plusieurs définitions dont celle-ci : "Un wargame est une tentative de se projeter dans le futur par le biais d'une meilleure compréhension du passé. Le wargame est une combinaison de jeu, d'histoire et de science". Il précise également qu'il ne prend pas en compte dans son étude les jeux vidéos et les études tactiques sur le terrain (staff ride). Tout en reconnaissant que le sujet pourrait permettre de remonter à l'Antiquité, il organise son ouvrage en trois grandes parties. La première, "Le Kriegsspiel (1600-1900)", évoque la naissance du jeu de guerre moderne sous forme de jeux d'échecs, de carte ou "de l'oie" modifiés, la constitution de la collection des plans-reliefs, l'évolution majeure initiée par Johann Christian Hellwig en 1780 et ses adaptations successives avec notamment les Reisswitz père et fils et la prise en compte de l'imprévu, caractéristique des opérations militaires. A partir des années 1820 le Kriegsspiel est progressivement adopté par l'armée prussienne. Jusqu'à la fin du siècle, la France reste en retard : "Certains voient le Kriegsspiel d'un mauvais oeil, comme un invention allemande de peu d'intérêt". La deuxième partie, "Le Wargame (1900-1950)", montre bien le développement mondial des jeux de guerre, en particulier la guerre navale, notamment aux Etats-Unis, mais en souligne aussi les limites comme dans le cas du Japon en 1940/1941 : "Le wargame n'a de pertinence qu'utilisé dans de bonnes conditions, qu'il est cependant difficile de réunir : données fiables, comportements logique pour chaque camp, capacité d'abstraction, honnêteté à défaut d'objectivité. Sans cela, la boussole du wargame, qui n'indique jamais tout à fait le nord, se dérègle". Constatons qu'à nouveau la France ne fait pas partie des "bons élèves". La troisième partie enfin, "La simulation militaire au tournant du XXIe siècle", s'intéresse aux évolutions récentes depuis la fin des années 1970 avec le rôle de Guy Debord mais aussi l'intervention de la Rand Corporation, avec cette réserve : "Un ordinateur aurait probablement conseillé aux Britanniques de faire la paix avec Hitler en 1940"... Comment représenter la volonté et la détermination de Churchill dans le jeu ? Rendant un hommage mérité de promoteur en France à Laurent Henninger, l'auteur constate néanmoins que c'est bien dans le monde anglo-saxon (département des War Studies du King's College de Londres) que les jeux de guerre s'épanouissent aujourd'hui encore. Avec ce bilan : "Au cours de notre étude, nous avons été frappé de constater que le jeu de guerre, en France, et sa pratique au sein de l'armée et de la marine, sont largement passés sous le radar de l'étude historique". Des armées françaises qui seraient "dans un trou noir".
Un livre qui devrait passionner non seulement tous les historiens des questions militaires, mais aussi (surtout ?) les militaires eux-mêmes, car il ouvre des pistes de réflexion multiples sur la formation du commandement de demain et le développement de capacités d'initiative. Une excellente publication.

Passés/Composés, Paris, 2020, 265 pages, 21,- euros.
ISBN : 978-2-3793-3090-2.


Kriegspiel d'Etat major  Histoi10

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyLun 6 Juil 2020 - 11:00

Merci beaucoup Thierry pour ce livre qui m'a l'air très intéressant ! 

Belle journée
Revenir en haut Aller en bas
Eric Denis
Admin
Admin
Eric Denis

Nombre de messages : 5919
Age : 53
Localisation : Toulon
Date d'inscription : 04/05/2006

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyLun 6 Juil 2020 - 12:40

Bonjour,

Un peu en marge du sujet de ce livre, je signale que, ces dernières années, des versions destinées à l'entrainement des troupes ont été commandées aux éditeurs de certains jeux vidéos bien connus en raison du réalisme du combat proposé.

_________________
Cordialement
Eric Denis
Revenir en haut Aller en bas
http://eric-denis.wifeo.com/
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 5895
Age : 67
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyJeu 9 Juil 2020 - 7:46

Bonjour à tous,  Very Happy

En cherchant autre chose, je suis tombé (par sérendipité, donc) sur un ouvrage que je trouve pour ma part fort intéressant :

Robert M. Citino 
The Path to Blitzkrieg
Doctrine and Training in the German Army, 1920-1939
1999, paperback 2008 chez Stakpole Books.

Kriegspiel d'Etat major  Aqua_310

Robert M. Cinto est un professeur américain d'Histoire à l'Eastern Michigan University. L'ouvrage est sérieux et présenté avec son appareil critique placé en fin de chaque chapitre, une bibliographie, un index, etc.

Personnellement, je vois dans ce travail une approche plus classique et moins "polémique" (sans jeu de mots) de la notion de Blitzkrieg, à comparer avec l'approche de K-H Frieser dorénavant "adoptée" par marteau-thérapie par de nombreux généralistes, vrais et faux chercheurs, journalistes et journaleux, étudiants en Histoire, etc.

Mais pour revenir au sujet du présent fil, je voudrais signaler le chapitre 5 de cet ouvrage de Robert M. Citino, qui traite des premières bases : Exercises and Wargames p. 105-144.
On y trouve l'évocation des Règles d'arbitrage de mai 1921, des manoeuvres de 1922, ses principes d'évaluation des effets des armes en 1924, des exercices des troupes des Transmissions de 1922, des manoeuvres de 1923 de la 1re Division d'Infanterie, des manoeuvres de 1924, des manoeuvres de 1925 de la 1re Division d'Infanterie et de la 4e Division d'Infanterie, des exercices avec troupes, en 1926 à Döberitz, en mai 1926 à Arys avec le 2e Régiment d'Infanterie, des manoeuvres de commandement de Groupe de divisions de 1926.

Pour mémoire, l'ouvrage comporte 10 parties :

1. Introduction : The German Army from Collapse to rebirth ;

2. Seekt and the Rebirth of Doctrine ;

3. Seekt : Doctrine and Reception ;

4. The Reichswehr as Military School ;

5. Exercises and Wargames ;

6. The Changing of the Guard ;

7. The Army and the "New Objectivity" ;

8. Toward the New Era ;

9. From Reichwehr to Wehrmacht ;

10. Conclusion : Ten Days that Shook the World.

Cordialement,


Dernière édition par Thierry Moné le Jeu 9 Juil 2020 - 8:27, édité 1 fois (Raison : Ajout de la première de couverture.)
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
Nicolas Bonin
Sergent de carrière
Sergent de carrière


Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 07/03/2010

Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  EmptyJeu 9 Juil 2020 - 8:08

Merci pour la trouvaille et vive la sérendipité !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Kriegspiel d'Etat major  Empty
MessageSujet: Re: Kriegspiel d'Etat major    Kriegspiel d'Etat major  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kriegspiel d'Etat major
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de terre française de 1919 à 1940 :: Vie militaire-
Sauter vers: