Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

 

 Etude, datant de 1938, sur notre aviation

Aller en bas 
AuteurMessage
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94

Nombre de messages : 6853
Age : 59
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyVen 23 Avr 2010 - 22:49

Bonsoir,

voici une étude de 1938 (non signée) sur les conditions pour le redressement de l'aviation. Elle se compose de trois parties :

- résoudre la crise du matériel;
- le nombre;
- l'armée de l'air, l'organisation; le nombre.

voici la première partie, "résoudre la crise du matériel"

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27010

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27110


Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27210

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27310

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27410

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27510

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 276-110


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
alfred
Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel


Nombre de messages : 958
Date d'inscription : 27/11/2008

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptySam 24 Avr 2010 - 21:06

Ce texte pourrait avoir été écrit par André Maroselli sénateur et président de la commission de l'air...ça correspond à sa ligne très critique vis à vis du ministère de l'air et non sans raison .....
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94

Nombre de messages : 6853
Age : 59
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptySam 24 Avr 2010 - 23:45

Bonsoir,

merci pour cette info.

voici la deuxième partie, " Le nombre" :

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27610

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27710


Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27810

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 27910

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 280-110


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94

Nombre de messages : 6853
Age : 59
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyLun 26 Avr 2010 - 11:07

Bonjour,

voici la troisième partie "l'armée de l'air, l'organisation; le nombre" :

Etude, datant de 1938, sur notre aviation 28010




Etude, datant de 1938, sur notre aviation 28110


Etude, datant de 1938, sur notre aviation 28210


Etude, datant de 1938, sur notre aviation 28310

Les lacunes de notre aviation étaient connues depuis 1938 et j'ai l'impression que les solutions prises par le gouvernement pour y remédier n'ont pas été les bonnes.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Hougnat
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 15/10/2014

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyMer 15 Oct 2014 - 13:38

Bonjour,
nouveau sur le forum je déterre ce post, mais je suis en train de mener des recherches sur la mobilisation de 1938, et je voudrais savoir s'il était possible d'obtenir les références de cet ouvrage ?

Merci

Paul D.
Revenir en haut Aller en bas
Hougnat
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 15/10/2014

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyMer 15 Oct 2014 - 17:19

Citation :
Il me semble que cet article a été publié dans la Revue des Deux Mondes. Mais je ne l'affirmerai pas...

Super Merci
Je vais me plonger dans cette revue et tenter de retrouver cet article (je vous tiens au courant si j'en trouve une trace !)
Revenir en haut Aller en bas
Hougnat
1re classe
1re classe


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 15/10/2014

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyMer 15 Oct 2014 - 19:32

Bonsoir à tous,
J'ai retrouvé notre article !
Il est donc écrit par Jean Martet en mai 1938.
L'article est bien publié dans la Revue des deux mondes !

Je ne peux pas mettre le lien (nouveau oblige) mais le site de la revue est bien fait et facile d'accès !

Bonne lecture

Paul D.
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94

Nombre de messages : 6853
Age : 59
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyMer 19 Juin 2019 - 22:43

Bonsoir,

en complément de cette étude de 1938 voici l'organisation de notre armée de l'air en 1938 :

L'Armée de l'Air est placée en temps de paix et en temps de guerre sous la haute autorité du Ministère de l'Air.

Ministère de l'Air :


Le Ministère de l'Air est à la fois militaire et civil.
Il comprend : le cabinet civil et le cabinet militaire du Ministre, la section d'expansion aérienne (raids, records, voyages, propagande, etc.); la section de l'aviation populaire; la direction de l'administration générale et du personnel civil; la direction du personnel militaire; la direction du contrôle; la direction des constructions aériennes, la direction de l'aéronautique civile; la direction des travaux et installations; la direction du matériel aérien militaire; l'inspection générale technique de l'air; l'inspection générale de l'enseignement et des recherches aéronautiques; l'Etat-major de l'Armée de l'Air.

Etat-Major de l'Armée de l'Air

il comprend :

le premier bureau : organisation, mobilisation, législation;
le deuxième bureau : renseignements, chiffre;
le troisième bureau : instruction, opérations, réserves, programme de matériels;
le quatrième bureau : services.

Le chef de l'Etat-Major de l'Armée de l'Air est assisté de cinq inspecteurs généraux : les inspecteurs de la défense aérienne et de l'Aviation de chasse, de l'Aviation de bombardement, de l'Aviation de renseignement et des réserves, des forces d'outre-mer et des Ecoles.

Organisation de l'Armée de l'Air

L'organisation générale de l'Armée de l'Air comprend : des régions aériennes, des subdivisions aériennes, des commandements de l'air régionaux, des bases aériennes, des grandes unité aériennes.

Chacune des régions aériennes est commandée par un officier général relevant directement du Ministre de l'Air, assisté d'un Etat-Major et des chefs de services. il exerce un commandement territorial qui comprend les attributions suivantes : discipline aérienne, fonctionnement des services, préparation de la mobilisation, préparation prémilitaire et instruction post-militaire aérienne, contrôle de l'utilisation des effectifs.

Composition des Forces Aériennes

l'Armée de l'Air comprend : des formations d'Aviation de chasse, de bombardement, de reconnaissance, d'observation, d'aérostation et d'infanterie de l'Air.

La réunion d'une Compagnie d'infanterie de l'Air et d'une ou plusieurs escadrilles d'avions de transport constitue un groupe d'Infanterie de l'Air.

Les Forces aérienne sont réparties en cinq régions, dont quatre dans la métropole et une en Afrique du Nord. Plus l'aéronautique coloniale et l'aéronautique maritime.

I. Troupes stationnées dans la métropole.

    Première région aérienne (Q.G. Dijon)

Elle comprend les 6e, 7e, 8e et 20e régions militaires. Cette région comprend 3 brigades aériennes :

La première stationnée à Metz, est composée de 2 demi-brigades aériennes (Nancy et Metz) et d'une demi-brigade d'aérostation (Metz).

La seconde stationnée à Reims, comprend 2 escadres, 1 base et 1 centre de mobilisation.

La troisième stationnée à Dijon, est composée de 3 escadres , d'une base aérienne et d'un centre de mobilisation.

Les escadres qui entrent dans la composition des brigades ou des demi-brigades, sont des escadres de défense, de renseignements, d'observation et de reconnaissance.

La première région aérienne compte au total :
9 escadres aériennes,
2 bataillons d'aérostiers,
4 bases aériennes,
1 base d'aérostation,
6 centre de mobilisation.

Les 9 escadres se décomposent comme suit:
1 escadre légère de défense,
1 escadre mixte d'aviation légère de défense,
3 escadres d'aviation lourde de défense (dont 1 escadre mixte)
2 escadres de renseignements,
1 escadre d'observation,
1 escadre de reconnaissance.

    Deuxième région aérienne (Q.G. Paris)

Elle comprend les 1re, 2e et 3e régions militaires et une partie de la 4e région militaire et la région de Paris.

La deuxième région comprend 2 brigades aériennes. La permière stationnée à Chartres comprend 2 escadres, 1 base et 1 centre de mobilisation. La seconde stationnée à Dugny (Le Bourget) est composée de 3 escadres (à Dugny) et d'une demi-brigade d'aérostation (à Compiègne).

La deuxième région aérienne compte au total :
5 escadres aériennes,
2 bataillons d'aérostiers,
2 bases aériennes,
1 base d'aérostation,
3 centre de mobilisation.

La deuxième région compte en outre 1 bataillon de l'air comprenant 2 compagnies et 6 compagnies autonomes.

Les 5 escadres aériennes se décomposent comme suit :
1 escadre lourde de défense,
1 escadre légère de défense de jour,
1 escadre mixte de défense de jour et de nuit,
1 escadre d'observation,
1 escadre de renseignements.

    Troisième région aérienne (Q.G. Tours).

Elle comprend les 5e, 9e, 11e, 17e, 18e régions militaires et une partie de la 4e région militaire.

Cette région comprend: un groupement aérien à Toulouse composé d'une brigade d'aviation (Toulouse et Bordeaux), d'une demi-brigade d'aviation (Pau) et d'une demi-brigade d'aérostation (Toulouse); une brigade à Châteauroux composée de 2 escadres (Châteauroux et Avord); une brigade à Tours composée de 3 escadres.

La troisième région aérienne compte au total :
7 escadres aériennes,
2 bataillons d'aérostier,
4 base aériennes,
1 base d'aérostation,
5 centres de mobilisation.

Elle compte en outre 2 bataillons de l'air.

Les 7 escadres aériennes se décomposent en :
2 escadres légères de défense,
3 escadres d'observation,
2 escadre lourdes de défense.

    Quatrième région aérienne (Q.G. Aix-en-Provence).

Elle comprend les 13e, 14e 15e et 16e régions militaires.
Cette région est composée d'une brigade aérienne (Lyon), comprenant 4 escadres (3 à Lyon, 1 à Avignon).

Unités stationnées dans cette région :
4 escadres aérienne (2 de défense, 1 d'observation, 1 de renseignements),
1 base aérienne,
2 centre de mobilisation.

La quatrième région aérienne compte en outre 1 bataillon de l'air comprenant 4 compagnie.

II. Troupes stationnées dans l'Afrique du Nord et le Levant.

    Cinquième région aérienne (Q.G. Alger).

Elle comprend l'Algérie, le Maroc et la Tunisie.

Cette région comprend 3 demi-brigades aériennes. La première stationnée à rabat est composée de 2 escadres aériennes (escadre du Nord Marocain et escadre du Sud Marocain); la deuxième stationnée à Alger comprend 1 escadre (Alger) et la troisième stationnée à Tunis compte 2 escadres aériennes.

La cinquième région aérienne comprend au total :
5 escadres aériennes,
4 bases aériennes,
4 centres de mobilisation.

III. Troupes stationnées dans les Colonies.

Indochine : 5 escadrilles dont 1 escadrille d'hydravions.
A.O.F. : 3 escadrilles.
A.E.F. : 1 escadrille.
Madagascar : 1 escadrille
Côte Française des Somalis : 1/2 escadrille.

Organisation de l'Armée de l'Air en Indochine, A.O.F. et A.E.F.

Un décret en date du 19 novembre 1937, paru au J.O. du 21 novembre, règle l'organisation, en temps de paix, des formations de l'Armée de l'Air détachées en Indochine, en Afrique Occidentale Française et en Afrique Equatoriale Française.

Ce décret étend aux Territoires d'Outre-Mer précités l'organisation résultant de la loi du 2 juillet 1934 et du décret du 15 août 1937, organisation jusqu'à présent limitée à la Métropole et à l'Afrique du Nord.

Il est ainsi créé à la date du 1er décembre 1937 :
Une 6e Région aérienne en Indochine.
Une 11e Subdivision Aérienne (isolée) comprenant :
1 Commandement de l'Air en Afrique Occidentale Française,
1 Commandement de l'Air en Afrique Equatoriale française.

Ecoles.

1. Centre des Hautes Etudes Aériennes.
2. Ecole Supérieure de Guerre Aérienne.
3. Ecole de l'Air (recrutement direct).
4. Ecole Militaire de l'Air (formation des Officiers venant du corps des Sous-Officiers)
5. Ecole d'Application.
6. Ecole des Sous-Officiers Navigants.
7. Ecoles Technique (mécaniciens).

Cordialement

P.S. : source Les flottes de l'Air en 1938.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Romogolus
Capitaine
Capitaine


Nombre de messages : 488
Localisation : Le duché au deux léopards
Date d'inscription : 24/10/2015

Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation EmptyJeu 20 Juin 2019 - 18:58

Bonjour,

Cette liste est assez incomplète. Il manque les GAR de type armée de terre et ceux d'aviation légère de défense. De plus, au 1° janvier, les escadres d'observation ont totalement disparu, étant transformées en escadres de reconnaissance (et non renseignement) ou de bombardement d'aviation lourde de défense.

De plus, cette liste ne donne pas réellement l'organisation de l'armée de l'Air mais la répartition de ces unités :

  • Les GAR de type armée de terre et une partie des groupes de reconnaissance forment l'aviation de coopération avec l'armée de terre : comme les unité d'aérostation, en temps de guerre, ils sont amenés à se mettre sous le commandement de forces aériennes d'armée, de corps d'armée ou de divisions de cavalerie (GAR et escadre de reconnaissance sont dissous).
  • Aviation légère de défense et aviation lourde de défense constituent les deux corps aériens (qui seront dissous dans l'année) de l'aviation réservée ; ces grandes unités existent en temps de paix et sont amenées à constituer la "masse de manœuvre" de l'armée de l'Air en temps de guerre.

Avec la dissolution des corps aériens, on retourne dans une organisation du temps de paix totalement différente de celle du temps de guerre et avec une dispertion des moyens en fonction des groupes d'armée de l'armée de terre.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://opolangi.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty
MessageSujet: Re: Etude, datant de 1938, sur notre aviation   Etude, datant de 1938, sur notre aviation Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Etude, datant de 1938, sur notre aviation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: L'armée de l'air française de 1919 à 1940 :: AAF40 :: Les commandes et la production-
Sauter vers: