Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  
-27%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur le stabilisateur DJI Osmo Mobile 3 pour smartphone
79.99 € 109 €
Voir le deal

 

 18e GRDI

Aller en bas 
AuteurMessage
bouteur
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2015

18e GRDI Empty
MessageSujet: 18e GRDI   18e GRDI EmptyDim 4 Avr 2021 - 19:58

J'ai voulu faire une recherche concernant le passage aux Armées de mon oncle (classe 1936) en 1939/1940. Mon intention étant d'abord de savoir et ensuite d'établir un document relatant cette période de sa vie afin que la mémoire soit connue par sa descendance.
Nos rencontres étaient peu fréquentes et jamais le sujet de cette partie de sa vie n'était abordé, à part le fait qu'il avait été blessé au bras et qu'il s'était retrouvé après une errance d'hôpitaux en hôpitaux pour finir à Bellac.

Après son décès, en 2019, ses enfants, mes cousins n'ont retrouvé aucun document militaire le concernant et ils n'avaient aucune indication à me donner. J'ai adressé une correspondance aux archives départementales de la Dordogne et j'ai ainsi obtenu sa fiche matricule.
J'ai enfin su qu'il avait été incorporé au 12° Dragon à Limoges le 19/10/1937 et qu'il avait "passé" au 18° GRDI le 27/08/1939 mais malheureusement sans indication d'escadron.
Il a effectivement été blessé le 9 Juin 1940, par éclat d’obus, il a été cité à l'ordre du régiment et décoré de la Croix de Guerre.
Par transmission orale d'un autre oncle je savais qu'il avait fait la guerre" à cheval". Son fils a pu me le confirmer et qu'il était agent de liaison. Pas plus.

Avec les renseignements très complets donnés par les archives départementales, j'ai pu rechercher et retracer en partie  le périple du 18° GRDI et en particulier l'escadron Hippomobile. Par contre pour la journée du 9 Juin, date de la blessure, on retrouve les actions du 18° GRDI (dirigé sur la région de Compiègne pour couvrir le passage de l'Oise par la Division) mais aucune indication pour situer la position du 1er Escadron.
Les JMO des GRDI seraient  à Pau. Si un membre du Forum avait des indications sur le 1er Escadron, Capitaine Seguin pour cette journée  du 9 Juin cela complèterait ce que j'ai trouvé par ailleurs.

En ce qui concerne le 18ème GRDI voilà ce que j’ai trouvé
Composition des GRDI en théorie:

Type normal

·        1 État-Major
·        1 Peloton de commandement
·        1 Escadron Hors-Rang

·        1 Escadron de fusiliers à cheval composé de
·        4 pelotons de 2 groupes de combat
·        1 mortier de 60
·        1 groupe de mitrailleuses, hippomobile
·        1 groupe de 2 canons de 25, hippomobile

·        1 Escadron de fusiliers à moto composé de
·        4 pelotons de 2 groupes de combat
·        1 mortier de 60

·        1 Escadron motorisé composé de
·        2 pelotons de mitrailleuses
·        1 groupe de 2 canon de 25
 

L'effectif était de

·        28 officiers
·        63 sous-officiers
·        594 hommes de troupes

L'armement était composé de

·        24 Fusils mitrailleurs
·        10 Mitrailleuses
·        3 Mitrailleuses Antiaérienne
·        4 Canons de 25
·        2 Mortier de 60

Les moyens de transports se composaient de

·        276 chevaux
·        67 camions, camionnettes et véhicules de liaison
·        99 motos

À partir de l’adresse <https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_de_reconnaissance_de_division_d%27infanterie#Formation>


18e GRDIType normalLimoges
Bellac
20e régiment de dragons
29e centre mobilisateur de cavalerie
23e division d’infanterie


Encadrement


    • E.M. et Peloton de Commandement : Chef d’Escadron Penicaut
    • Adjoint : Capitaine Breton
    • EHR : Capitaine du Rivaud, Lieutenant de Lamberterie, Lieutenant de la Source
    • Escadron Hippomobile : Capitaine Seguin
    • Escadron Moto : Capitaine Pousset
    • Escadron Mitrailleuses et Canons de 25 : Capitaine de La Quintinie



·        Embarquement à destination de Weislingen (Sarre), 5 au 8 septembre 1939
·        Couvre la gauche de la DI, face à Reisweiler, sur la ligne Le Dickerwald – Utweiler – Peppenkum d’où l’ennemi s’est replié vers le Nord
·        Relevé et regroupé à Epping où il stationne (12 septembre au 2 octobre 1939)
·        Fait mouvement avec la DI mise en réserve d’Armée dans la plaine d’Alsace, région de Bouxwiller (9 au 14 octobre 1939)
·        Mis à la disposition du Général Commandant le XIIe CA, relève le 32e GRDI à la charnière Lauter-Rhin, avec mission de surveillance et de sûreté immédiate; patouilles et coups de main (17 au 30 septembre 1939)
·        Au camp d’Oberhoffen (6 au 26 décembre 1939)
·        En secteur pour relever le 24e GRCA (jusqu’au 16 janvier 1940)
·        A Bischwiller en réserve d’Armée (11 février 1940)
·        Stationne en Haute-Marne (13 mars au 15 avril 1940
·        Fait mouvement sur Neuilly-Saint-Front (Aisne), la 23e DI ayant reçu mission de résister sur la Somme et le Canal de Saint-Quentin. Défense de Ham, puis occupation des passages de l’Ailette et de Chauny (17 mai au 4 juin 1940)
·        Attaque allemande sur le flanc droit de la DI au-delà de l’Oise. Le GR assure la liaison à Salency (Oise) avec le 25e GRCA (5 et 6 juin 1940)
·        Les allemands ayant franchi le Canal, le GR rejette l’ennemi à l’Est du Canal de Saint-Quentin
·        Repli de la DI et couverture par le GR avec îlots de résistance à Pont-L’Evêque (Oise), Vauchelles, et violent combat à Salency avec appui du 25e GRCA
·        Regroupé dans la région de Thiescourt (Oise), 7 juin 1940
·        Dirigé sur Compiègne pour couvrir la retraite de la DI dont le gros traverse l’Oise à Lacroix-Saint-Ouen (8 et 9 juin 1940)
·        Complément dissocié, le GR parvient à se regrouper en Forêt de Compiègne et retraite en combattant sur Lagny et le Grand-Morin (10 au 12 juin 1940)
·        Au débouché Sud de Coulommiers, la tête de colonne de l’Escadron hippo est encerclée par des blindées ennemies, mais l’Escadron réussit à tromper la surveillance allemande et à rejoindre nos lignes
·        Retraite sur la Seine ; couvre à l’Est le franchissement de la DI à Montereau, et passe la Seine au pont de Moret (15 au 17 juin 1940)
·        Regroupé à Dormelles (Seine-et-Marne)
·        Fait mouvement sur la Loire (Gien), reprend contact avec l’ennemi sur le canal de Briaire
·        A la Chapelle-d’Angillon (Cher), l’ennemi fait irruption et capture 2 Pelotons du GR (18 au 20 juin 1940)
·        Après décrochage, repli sur Vierzon et Chateauroux où le GR fait jonction avec la 4e DLM (21 juin 1940)
[ltr]
·        Ham (Somme) 8, 19 et 20 mai 1940
·        Salency (Oise) 7 juin 1940
·        Coulommiers (Seine-et-Marne) 12 juin 1940
·        À partir de l’adresse <http://grca.free.fr/historique_grdi/18_grdi.htm>
Voir en particulier ce lien .




·         [/ltr]





Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 6163
Age : 68
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyLun 5 Avr 2021 - 7:17

Bonjour Bouteur,

Je suis un peu surpris de la localisation des JMO de GRDI au SHD de Pau... J'aurais plutôt dit SHD de Vincennes. A vérifier toutefois.

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis

Nombre de messages : 1394
Age : 63
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyLun 5 Avr 2021 - 17:36

Bonjour,
Les JMO sont en effet à Vincennes. Il peut y avoir des "copies" de JMO à Pau mais c'est extrêmement rare.
Par contre il y a des archives collectives à Pau avec des listes nominatives par escadron et des Cahiers de Comptabilité de Campagne aussi par escadrons mais cela dépend des unités... Mais surtout il y a les propositions de citations. Tout cela n'est pas toujours présent pour toutes les unités...

Cependant pour le 18e GRDI, vous êtes chanceux...  Voici ce qu'il y a à Pau :

18e GRDI Invent14

Vous pouvez me contacter par messagerie personnelle liée à ce forum...

De plus concernant votre oncle comme il a été blessé, les archives médicales de l'armée situées à Limoges sont susceptibles d'avoir un (ou des) dossier(s) concernant son périple d'hôpital en hôpital.

Il est aussi possible d'avoir des renseignements auprès des ANOC-VG de son lieu de résidence s'il a voulu en faire partie...


Dernière édition par TringlotTunis le Lun 5 Avr 2021 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis

Nombre de messages : 1394
Age : 63
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyLun 5 Avr 2021 - 17:38

Je suis surpris du terme fusilier à cheval ou à moto... Même pour des dragons qui étaient une troupe de cavalerie pouvant combattre à pied... Quelqu'un peut-il m'éclairer ?
Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
dhouliez

Nombre de messages : 7832
Date d'inscription : 21/11/2006

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyLun 5 Avr 2021 - 18:54

Bonsoir,

C'est plutôt fusiliers motocyclistes que fusiliers à moto...
Et "peloton de fusiliers" de l'  "escadron à cheval".

Mais sinon, c'est bien le terme, l'arme principale des sections ou pelotons étant le fusil-mitrailleur.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis

Nombre de messages : 1394
Age : 63
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyLun 5 Avr 2021 - 22:23

Bonsoir Didier,

Mouais... Je reste dubitatif quant à l'appellation d'un Cavalier en Fusilier... Tenant compte qu'ils sont plutôt armés de mousquetons que de fusils même mitrailleurs. D'ailleurs les servants et surtout les  tireurs d'un fusil-mitrailleur sont, à mon avis plutôt qualifié de mitrailleur que de fusilier... Mais cela reste mon avis qui n'est pas étayé... Quoique en lisant la suite de ma prose...

Je n'ai pas de billes concernant le 18e GRDI, mais j'en ai concernant un autre GRDI le 62e 

Dans l'escadron à cheval du 62e GRDI il y a 3 mitrailleuses Hotchkiss, 10 FM 1924 M29, 254 mousquetons (dont 11 sans baïonnette) et 212 sabres de cavalerie (je passe sur les revolvers)...

Il y a t-il un peloton qui regroupe les F-M ? Ou seulement les mitrailleuses ? Voire les deux...

Il y avait aussi 2 canons de 25 avec leur avant-train et 2 voitures (hippo) légère porte mitrailleuse (pour la 3e mitrailleuse ?)

Les listes nominatives sont parfois explicites sur les emplois des soldats... Là pas de chance ! Mais sur un CCC les pelotons '1, 2, 3...) ou PC (Peloton de Cdt ?) sont indiqués (ce qui est extrêmement rare sur un CCC) et certains ont un "M" qui pourrait être Mitrailleurs... Mais pas de Fusiliers et encore moins de Fusiliers-Voltigeurs (là je blague...)

18e GRDI 62egrd11
18e GRDI 62egrd10
18e GRDI 62egrd12

Pour débat...
Revenir en haut Aller en bas
dhouliez
Admin
Admin
dhouliez

Nombre de messages : 7832
Date d'inscription : 21/11/2006

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyMar 6 Avr 2021 - 0:07

Comme expliqué précédemment, on parle de pelotons ou de sections de fusiliers parce que leur armement principal est le fusil-mitrailleur. En 39, l'armement principal est l'arme collective, pas les armes individuelles. Le groupe de fusiliers ne comporte pas de mitrailleurs mais un tireur, des pourvoyeurs...

Ceux qui, dans le groupe de combat, ne servent pas le FM sont des voltigeurs dans l'infanterie, des éclaireurs dans la cavalerie. Ceux qui servent d'une manière ou d'une autre le FM sont des fusiliers.

Il y a effectivement des mitrailleuses à l'escadron, mais comme je l'ai écrit, c'est un escadron à cheval, et pas un escadron de fusiliers.

Il n'y a pas de peloton qui regroupe les FM, il y a trois FM par peloton de fusiliers. Il y a un groupe de mitrailleuses (2 mitrailleuses, la troisième est probablement une arme de rechange)

Dans les documents proposés, la fonction des hommes n'apparaît pas ; comme vous l'écrivez, ce qui apparaît c'est leur affectation (1er peloton, groupe de mitrailleuses, etc.) Les 1er, 2e, 3e et 4e pelotons sont des pelotons de fusiliers.

Cordialement,
DH
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 6163
Age : 68
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyMar 6 Avr 2021 - 7:43

Bonjour à tous,

Certes les hommes qui gravitent autour de l'arme collective qu'est le fusil-mitrailleur (FM) sont des fusiliers.

Mais, à mon sens, ce n'est pas à l'origine le FM qui entraîne l'appellation de "fusilier". Même sans FM, les cavaliers français armés du "fusil" (ou de la carabine, ou du mousqueton) sont des fusiliers. 

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis

Nombre de messages : 1394
Age : 63
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyMar 6 Avr 2021 - 15:14

Bonjour,

Ah ! La sémantique...

Même les unités du Train et du Génie ont des fusils mitrailleurs (et même des mitrailleuses), les dénomme-ton pour autant des Conducteur-fusiliers ou des sapeurs-mitrailleurs ?

Par contre les cavaliers de l'escadron à cheval ont tous des sabres (même ceux qui ont un mousqueton ou un pistolet/révolver) et là on peut les appeler des sabreurs... Aucun cavalier ne s'en offusquera, même si cette appellation est parfois donnée en dérision par les biffins...

Mais peut-être qu'un règlement (lequel ?) prévoit l'appellation de cavalier-fusilier... quand ils ont un fusil-mitrailleur... Permettez que tant que je n'aurai pas lu ce règlement, et non ce qui aura été écrit par les uns ou les autres, je reste très dubitatif sur la réalité de cette appellation... Qu'il y ait comme le dit Didier des tireurs et des pourvoyeurs de F-M qui seront appelé Cavalier-Tireur de FM et Cavalier-Pourvoyeur (ou servant) de FM je suis d'accord, mais cavalier-fusilier... Vraiment je ne pense pas. Car comme le précise bien Didier sans "arme collective" ce sont des cavaliers-éclaireurs.
ET
Le rôle principale d'une peloton de l'escadron à cheval reste l'éclairage et non l'utilisation de F-M comme peut le faire un fantassin. Donc parler de peloton d'éclaireurs me parait amplement plus justifié que de peloton de fusiliers...

Un fusil mitrailleur est, je pense, une arme défensive, comme une mitrailleuse. La Cavalerie utilisée en tant que telle (et non en mission d'infanterie) n'est pas une arme défensive mais une arme offensive (ou tout au moins de mouvement ce que ne permet guère un F-M) et concernant les GRDI (ou GRCA), comme leur appellation l'indique, ils sont utilisés pour des Reconnaissance et servent donc d'éclairage aux GU dont ils dépendent. 

Permettez que je pense qu'un cavalier de Groupe de reconnaissance est d'abord un cavalier-éclaireur même s'il est tireur ou servant d'un F-M plutôt qu'un cavalier-fusilier pouvant être éclaireur... 
Quant au peloton c'est principalement un peloton d'éclairage plutôt qu'un peloton de fusiliers.

Alors que je me laisserai plus amadoué concernant l'escadron motocycliste où les F-M peuvent alors être beaucoup mieux utilisé en attaque que par des cavaliers montés à cheval... les Allemands eux s'en sont largement servi avec leurs sidecars... Quid de nos soldats ?

Merci pour vos points de vue, voici le mien jusqu'à la production d'un document officiel émis par le ministère de la Guerre de l'époque. Et dans ce cas je ferai mon mea-culpa en le constatant...
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Moné
Général d'Armée
Général d'Armée
Thierry Moné

Nombre de messages : 6163
Age : 68
Localisation : France - Irlande
Date d'inscription : 05/04/2009

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyMar 6 Avr 2021 - 16:01

Bonjour,

18e GRDI Fusili10

18e GRDI Fusili11

18e GRDI Fusili12

Pour les autres considérations (armes défensives, etc.), il y aurait tant à dire...

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01468845
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis

Nombre de messages : 1394
Age : 63
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI EmptyMar 6 Avr 2021 - 17:40

Bonjour Thierry,

Voilà une très bonne démonstration, je l'accepte volontiers avec de tels documents. C'est indiscutable !

Mea culpa, "Errare humanum est, perseverare diabolicum"... Donc je nommerai les cavaliers, fusiliers maintenant... Enfin ceux qui n'ont pas de canons, de mortiers ou de mitrailleuses...

Je constate quand même un manque de logique dans l'appellation des pelotons qui font tantôt appel a des armes collectives :
- Canons
- Mitrailleuses
- et même mortiers
et quand il n'y a pas d'armes collectives (autre que des F-M) ce sont des
- fusiliers qui est un nom de "spécialité" (voire de non spécialité) et non un nom d'arme collective...

Quoiqu'il en soit, je vais faire très attention aux dénominations que je rencontrerai dorénavant pour vous dire si je trouve le terme "fusilier", employé ou pas... Pour l'instant il n'avait pas attiré mon attention... Donc je n'ai pas dû trop le voir... En général les soldats de cavalerie sont désignés uniquement sous le terme de cavalier et rarement autre-chose...

Je serai bon joueur et vous signalerez mes trouvailles...

Encore merci Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
bouteur
Sergent
Sergent


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 01/02/2015

18e GRDI Empty
MessageSujet: Les dragons du 18° GRDI historique de l'appellation   18e GRDI EmptyJeu 8 Avr 2021 - 20:16

Dragons, espèce de cavaliers qui combattent quelquefois à cheval et souvent à pied. Les Dragons ont succédé aux Carabins. Il paraît que le nom de Dragon leur fut donné d'abord comme une injure, par les ennemis chez lesquels ils allaient porter le ravage; ils le prirent volontiers, comme un nom terrible, qui les rendait redoutables, et qui marquait leur activité et leur valeur.

Référence ;
Dictionnaire des origines, découvertes, inventions et établissemens, tome premier, Paris 1777.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




18e GRDI Empty
MessageSujet: Re: 18e GRDI   18e GRDI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
18e GRDI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Cavalerie :: Cavalerie montée et semi-motorisée-
Sauter vers: