Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

 

 Recherche CTE de Sud Américains

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Alban1
Caporal
Caporal



Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Recherche CTE de Sud Américains   Recherche CTE de Sud Américains EmptyDim 31 Oct 2021 - 18:15

Hello,

Je recherche pour un correspondant Argentin qui fait des recherches sur le parcours de son grand-père une CTE (Compagnie de Travailleurs Étrangers) et son numéro constituée uniquement de sud américains (qui avaient sûrement combattus en Espagne durant la guerre civile) partie du camps de GURS et qui fut affectée dans la région de Verdun.

Le site de l'APJN me donne les :

104e CTE Stenay 55700 Stenay
110e-111e CTE Milly-sur-Bradon 55110 Milly-sur-Bradon
252e CTE Mangiennes 55150 Mangiennes
25e-26e CTE Clermont-en-Argonne 55120 Clermont-en-Argonne
74e-75e CTE Montmédy 55600 Montmédy
8e CTE Amanty 55130 Amanty


sans autres explications.

Selon mon correspondant qui a les mémoires écrites de son grand-père, la CTE sud américaine fut secondée dans les travaux de fortifications par une CTE (ils partirent ensemble) composée uniquement d'allemands et ou travaillait Otto Warncke, un allemand résidant en Espagne et qui fut internée en passant la frontière et qui fut ultérieurement recruteur pour l'organisation Todt.

Je prends toutes les infos.

Merci d'avance

Alban
Revenir en haut Aller en bas
http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
Loïc Lilian


Nombre de messages : 2649
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Compagnie de Travilleurs Latinoaméricains   Recherche CTE de Sud Américains EmptyDim 31 Oct 2021 - 19:49

bonjour

intéressant 

une compagnie constituée "uniquement" de Latinoaméricains...à voir

je sais qu'il y'a eu des Cubains et d'autres nationalités mais jusqu'à une compagnie homogène...la ressource démographique devait être assez limitée
et le fait qu'il y'ait eu aussi des Méxicains et Cubains me fera préférer le terme de Latinoaméricains à celui de Sud-américains

il est question de quelques 256 brigadistes Latinoaméricains passés en France en 1938, mais combien y'en avait-il encore en 1939 voire 1940 car l'évocation d'une compagnie purement "allemande" réduit à une constitution assez tardive et éphémère à priori

sinon certaines compagnies de série 250 sont recrutées à partir de brigadistes internationaux, donc d'éventuels austro-allemands et autres étrangers
 
il serait intéressant d'avoir le témoignage de cet Argentin pour la période septembre 1939-été 1940 

Warncke sur la page de El País par Sandrine Saule est donné au «100ème GTE de Sainte Sévère-sur-Indre» or si ce GTE est l'ancienne 100ème CTE celà ne cadre pas, elle était à Châteaudun

Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Alban1
Caporal
Caporal



Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Re: Recherche CTE de Sud Américains   Recherche CTE de Sud Américains EmptyLun 1 Nov 2021 - 12:59

Hola Loïc Smile

Voici la traduction du parcours  avec plus de précision (la CTE étaient composés de sud-américains ET d'allemands et sûrement quelque espagnols).

Parcours de Luis Casas Ramos, né à Buenos Aires, en Argentine, le 19 octobre 1913. Il était le fils d'immigrants espagnols, qui sont retournés en Espagne l'année suivante. Il a grandi à Bilbao, puis sa famille a déménagé à Madrid, où il a été pris dans le feu de la guerre civile. Il s'engage dans les milices confédérées et rejoint la 5e brigade mixte en janvier 1937. Il a été réfugié dans les camps d'Argelès, du Barcares et de Gurs. De ce dernier camp, il s'est engagé dans une CTE avec d’autres compagnons.





1. Dans les derniers jours de mars 1940, ils quittent Gurs pour leur destination finale sur la ligne Maginot. Il raconte : "Dans les derniers jours de mars, il était temps pour nous de partir...".


2. Après l'arrivée du train au Verdun, ils ont chargé le matériel qu'ils avaient apporté dans le train sur des camions et se sont dirigés vers un camp militaire, situé dans une zone boisée : "Après avoir roulé à travers cette terre où l'on ne voyait pas une âme, seulement des forêts et encore des forêts, nous sommes bientôt arrivés à un camp militaire, où il y avait deux grandes baraques et une autre plus petite avec une cuisine de campagne sur un côté de celle-ci". À cette importante station, nous sommes restés en attente pendant un bon moment. Là, nous avons été formés en deux compagnies de travail, l'une composée du groupe sud-américain et du groupe allemand, l'autre du reste des internationaux. Ce dernier groupe a été transféré sur une autre plate-forme, d'où il est parti quelques instants plus tard vers la frontière allemande, mais près de la ligne Maginot.


3. C'était une zone qui avait été préparée auparavant par des réfugiés espagnols : "Dans ce camp, nous avions presque toujours les portes ouvertes. Il a été construit sur une esplanade ouverte, débarrassée des arbres, qui avait été préparée par une compagnie de réfugiés espagnols qui avaient vécu dans la région.


4. Il s'agissait d'une région qui avait été le théâtre de la Première Guerre mondiale : "Sur certains de ces sites, bien enfoncés dans la forêt, nous avons trouvé à certains endroits comme s'il y avait eu des tranchées ou des excavations. Dans les parties inférieures de ces fouilles, nous avons encore vu quelques morceaux de bouteilles très anciennes ; nous avons aussi trouvé un couvre-chef de l'armée française, déjà moisi par l'action du temps".


5. Dans les premiers jours de mai, l'approche de l'invasion allemande se fait déjà sentir : "En ces premiers jours de mai, l'atmosphère de guerre était déjà palpable dans toute l'Europe. Le bombardement allemand de l'arrière de la ligne Maginot se fait déjà sentir à la frontière. L'invasion nazie a commencé le 10 mai 1940.


6. Après avoir été bombardés à cette époque, à la mi-mai 1940, ils ont été transférés àVerdun : "Les gendarmes voyageaient tant bien que mal dans ces camions, accompagnant le soldat qui les conduisait. Nous avons alors appris que nous étions emmenés à Verdun ; tout le matériel de construction que nous avions apporté avec nous y était abandonné. Lorsque nous sommes arrivés dans cette capitale, nous avons découvert qu'elle avait également été bombardée. Il est frappé par le fait qu'un court trajet lui a pris trois heures : "Ce court trajet nous a pris trois heures.


7. Ils ont été immédiatement transférés à Romorantin : "La nuit même, ils nous ont renvoyés dans les camions et nous ont transférés sur un aérodrome, qui se trouvait dans un autre département - le Loir et Cher - et dans un village appelé Romorantin. Il y a là un aérodrome, où est déchargé le matériel de guerre importé des États-Unis : "Nous sommes arrivés au petit matin sur cet aérodrome expérimental, armé d'avions et entouré d'immenses forêts denses et denses, où les petites routes zigzaguaient de tous côtés. Sur ces sites, nous avons vu de grandes boîtes en bois marquées Made in United States. Il s'agissait de matériel de guerre, mais surtout d'avions. Nous avons commencé à travailler et, à partir de ce jour, nous avons également commencé à charger les caisses sur de grandes plateformes accrochées à de puissants camions.


8. Après la dissolution face à l'avancée allemande, il part (entre mai ou juin 1940) avec son ami Andrés García pour Bordeaux, où se trouve un consulat argentin : "Cette nuit-là, cette immense forêt, qui renfermait tant de matériel sous ses énormes plantes forestières, a été bombardée. Dans ce bombardement, certains d'entre nous ont été dispersés d'un côté et le reste de l'autre". Il est arrivé à Bordeaux et n'a pas été capturé par les nazis. A Bordeaux, après que Luis ait rencontré Lorenza (une Espagnole également exilée pendant la guerre civile), mon père, José Luis Casas, est né le 25 janvier 1942.





p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 115% }
Revenir en haut Aller en bas
http://cartasdelexilio@free.fr
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
Loïc Lilian


Nombre de messages : 2649
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Re: Recherche CTE de Sud Américains   Recherche CTE de Sud Américains EmptyLun 8 Nov 2021 - 19:37

bonjour

merci pour le partage

oui donc en réalité il est bien plus Espagnol que vraiment Argentin

la présence d'Allemands, de Latinoaméricains et "d'Internationaux" (brigadistes) ce mélange me fait penser à priori à une des compagnies de série 250 (cf notre fil sur les CTE)

toutes deux dirigées sur la 6ème Région la 251ème comptait au moins un Cubain mais était considérée comme une compagnie Portugaise, à déterminer pour la 252ème ou une autre

à voir quelle compagnie coïncide avec Verdun plus Romorantin

Affaire à suivre...
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Alban1
Caporal
Caporal



Nombre de messages : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2016

Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Re: Recherche CTE de Sud Américains   Recherche CTE de Sud Américains EmptyMar 9 Nov 2021 - 0:22

Merci Loïc je suis le parcours de José María Otto Warncke (surnommé Papa Otto ) puisque qu'il est dans les mémoires de notre argentin et qu'il est connu. Personnage ambigu CNTiste, Militaire (il a commandé le 491ème bataillon de la 28ème Division de la CNT, sur lef ront d’Aragon) 

Arrivé en France il a fait le parcours Argelès, Gurs puis Saint Medard en Jalles ou il propose ses services (il parle allemand) comme agent recruteur pour l'organisation Todt. A St Médard je ne vois que les 211e, 212e, 219e CTE (je n'ai que 6 noms pour les 3 compagnies). Est ce que selon toi cela pourrait matcher?

Dans la série des CTE 250 j'ai là aussi 6 noms pour les 251, 255, 256 et comme parcours Valdahon (Doubs) pour les 2 dernières. maigre donc comme butin.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartasdelexilio@free.fr
Contenu sponsorisé





Recherche CTE de Sud Américains Empty
MessageSujet: Re: Recherche CTE de Sud Américains   Recherche CTE de Sud Américains Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche CTE de Sud Américains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Polonais, tchèques, espagnols...-
Sauter vers: