Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  
Le Deal du moment : -41%
Moniteur 24″ pouces HP M24F FHD
Voir le deal
99 €

 

 Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi

Aller en bas 
+6
boulier
Yann Zanella
joël ferret
Dragon
Laurent Deneu
pierre-emmanuel80
10 participants
AuteurMessage
pierre-emmanuel80
Caporal-chef
Caporal-chef
pierre-emmanuel80


Nombre de messages : 75
Localisation : dans la Somme
Date d'inscription : 17/06/2011

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyMer 18 Jan 2012 - 17:58

Bonsoir,

J'ai récemment retrouvé dans les papiers de famille beaucoup de documents relatant le parcours militaire de mon grand-père, Louis Roux. (ils ont fait l'objet d'un autre post)

https://atf40.1fr1.net/t4139-mon-grand-pere-chardassin

J'avais déjà retrouvé auparavant beaucoup de documents relatifs à l'un des ses deux frères, Michel. En sa mémoire, et pour le plaisir de partager avec vous ces documents pour moi inestimables, les voici. La plupart des documents présentés ont été retrouvés sur lui (tous sont des originaux).

Michel est né le 2 février 1908 à Etaples, dans le Pas-de-Calais. Une fois ses études terminées, il rentre à EDF (ce qui explique la présence de son nom sur la plaque située à l'entrée de bureaux d'ERDF à Béthune).

Il fait ses classes dans l'infanterie, (43ème RI ) (c'est le tireur de la Hotchkiss de droite)
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Classe10

Et s'offre un peu de bon temps
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Un_peu10

En route pour Sissonne (vous remarquerez la disparité des tenues, et le port du BDP de manières très peu orthodoxe pour certains....).
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  En_rou10

Quand la France entre en guerre, il rejoint la 3ème Compagnie d'Engins et de Fusilliers Voltigeurs du 168ème R.I.F. dont le quartier général (ci-dessous) se trouve à Hettanges (S.F. de Thionville)
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Qg_du_10

Voici ses officiers (état-major du 3ème bataillon du 168ème RIF) en avril 1940, prenant l'air devant le gros abri CORF d'Hettange grande, PC du bataillon. De gauche à droite, Lieutenant Plez (Officier de renseignement), Lieutenant Wasser (officierZ) Capitaine Leloutre (Capitaine adjoint), Chef de bataillon La Fournière qui commande le III/168è (qui écrira à la mère de Michel une lettre de réconfort dont je vous épargnerai la reproduction), Lieutenant Lessieux (3è CEFV) et Sous-Lieutenant Scharff.
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Les_of10

Avant de partir, il a posé avec mon grand-père. Ce dernier ne le sait pas encore, mais il ne reverra jamais son frère vivant ( Vu les circonstances, Michel se verra refuser une permission exceptionnelle pour rejoindre son père qui le réclame sur son lit de mort).
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Michel10

Le 10 mai 1940, tout s'accélère
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Alerte10

On s'organise
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Consig10

Le 14 mai 1940, l'ennemi est tout près. "il faut en tuer le plus possible afin d'en finir"
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  On_les10

Le 16 mai 1940, la menace se précise (note écrite par le Lieutenant Lessieux (en photo plus haut) au Sous-Lieutenant Houin (qui assistera aux dernières heures de Michel et dont je reproduis plus bas un courrier)
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  16_mai10

Sa famille perd sa trace le 16 juin 1940 alors qu'ils sont depuis deux jours, sur ordre, en train de battre en retraite.
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Recher10

S'en suivent de longues et douloureuses recherches et une quantité incroyable de courrier dont sa mère retranscrit à chaque fois une copie, et dans lesquels elle fait appel à des témoignages pour le retrouver.

Las... la terrible nouvelle arrive en octobre 1940

Re-transcription fidèle (sans correction) d’un extrait de la lettre envoyée le 22 septembre 1940 aux parents de Michel Roux  par M. Magnien, secrétaire de Mairie à Vecoux :


…« Voici quelques renseignements relatifs à l’action militaire au cours de laquelle il a été happé :
Les colonnes motorisées allemandes déferlant vers le sud-est à une allure insoupçonnée de la région de Reims et Châlons après avoir coupé la ligne de retraite de nos troupes de l’est vers Gray.Vesoul prennent nos montagnes des Vosges et la ligne Maginot à revers. Les éléments français encerclés tentent de s’opposer à l’avance des colonnes ennemies.
Vers le 17 juin des détachements français arrivent dans notre petit village de 700 habitants. Ils organisent en hâte quelques barrages dans la localité. Le 20 juin à 11h du matin la fusillade commence. Les allemands qui ont pu franchir les cols sur la rive gauche de la Moselle traversent cette rivière à Rupt sur Moselle qui se trouve à 7km au sud de Vecoux et leurs colonnes motorisées et blindées descendent par la route de Rupt sur Moselle à Gérardmer vers Vecoux. Dans le même temps des éléments d’infanterie et d’artillerie allemands se glissent à travers bois venant de la direction du Val d’Ajol (Vosges) situé à environ 15km à vol d’oiseau à l’ouest de Vecoux et prennent nos troupes de flanc. D’autre part la ville de Remiremont est occupée dans le courant de l’après-midi. Cette ville se trouve à 5 km au nord de Vecoux. C’est vous dire que la situation devenait critique et même désespérée. Comme artillerie 2 canons de 75, comme engins motorisés et blindés : 2 chenillettes. Ces éléments devaient barrer la route aux colonnes motorisées et blindées que certains ont estimé à 2 divisions. Harcelés de flanc par l’infanterie et l’artillerie (dont une batterie de gros calibre), menacées sur leurs arrières par les troupes venant de Remiremont, leurs mitrailleuses immédiatement repérées par un avion italien qui sans risque comme sans gloire réglait le tir des allemands nos braves français n’avaient pas alternative que de se faire tuer sur place, se replier en escaladant la montagne, ou se rendre. C’est dans une pareille situation que cette poignée de braves a tenu toute l’après-midi du 20 juin et la nuit du 20 au 21. Les allemands n’ont pu pénétrer dans notre village qu’à 4h du matin. Pour vous donner une idée de l’importance des forces allemandes, je vous dirai que la colonne de combat motorisée et blindée a défilé devant chez moi à une allure d’au moins 50 à l’heure de 4h du matin à 11h30 sans un intervalle supérieur à 10m entre les engins et voitures.
Je ne puis vous dire l’heure exacte à laquelle votre fils est tombé. C’est dans l’après-midi du 21 qu’un habitant est venu m’informer qu’il avait aperçu de la route le corps d’un soldat français à 40 mètres de chez moi dans les bosquets d’une propriété momentanément inoccupée (note de P.E. : dans le jardin de la propriété de M. Cortraix, maire de Vecoux à l'époque). Je me suis immédiatement rendu accompagné de deux soldats français prisonniers (Vincent Martin et Eugène Caoudal) et d’un soldat allemand. Nous l’avons trouvé, frappé d’un éclat d’obus à la tête, mort dans la position de tir, tenant encore son fusil de ses deux mains… ».


Re-transcription d’un extrait d’un courrier non daté (certainement courant 1941) envoyé à ses parents par le Sous-Lieutenant Charles Houin alors prisonnier au Oflag/XB/BV chambre 10 à Ste Geneviève par Pont-à Mousson :

« Le Sergent-chef Michel Roux a été tué le 21 juin 1940, vers 7h, à Vecoux. Il se trouvait avec ses hommes dans une propriété boisée, en bordure de route, quand une colonne blindée à attaqué le village. Il s’est trouvé encerclé et à continué à faire le coup de feu sans que j’ai pu intervenir efficacement pour le dégager. ¼ d’heure plus tard le village tombait aux mains de l’ennemi. Avec le reste de la section, je réussissais à gagner la forêt sans avoir su exactement ce qui s’était passé dans la propriété »

Re-transcription d’un extrait d’une lettre envoyée à son frère le 21/10/1940 par l’Abbé Alexandre, Curé de Girmont Val d’Ajol :

« Votre malheureux frère a été tué en effet à Vecoux, le 21 juin, vers 7h du matin. Posté derrière une haie entourant un jardin à l’entrée du village, il faisait le coup de feu contre l’ennemi quand presque aussitôt un de ses soldats vit son casque voler en l’air, en même temps qu’il apercevait les allemands tout proches. Ce soldat, voyant l’inutilité de la résistance à cet endroit, descendit dans le lit d’un ruisseau qui traverse le jardin et par ce moyen put atteindre la Moselle dont il redescendit le cours (…) C’est de sa bouche que je tiens ces détails(…) C’est à cette occasion que j’ai visité le jardin de la maison Tortaix et que j’ai vu l’endroit où votre frère a été tué. Le greffier de mairie m’a rapporté que ce brave avait une partie de la tête emportée, ce qui confirme bien que son voisin qui n’était qu’à quelques pas ait vu voler le casque à 2m de hauteur, ainsi qu’il me l’a dit. Ce petit soldat (Albert Poullot) semblait avoir beaucoup d’attachement pour son chef."

Mr Magnien, auteur de la première lettre, récupère sur la dépouille de Michel son porte-feuille, son porte monnaie, quelques carnets et papiers, quelques photos, son quart, son insigne. Il sectionne la plaque d'identité, glisse la partie cassée entre deux doigts de pied du défunt, et récupère l'autre partie. Le visage étant méconnaissable et très abimé, il l'entoure d'un linge blanc.

Michel est enterré aux côtés de deux autres soldats français.
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Tombe_10

Il se verra décerné à titre posthume la Médaille Militaire
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Medail10

Et la Croix de Guerre avec citation à l'ordre de l'Armée
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Cdg_mi10

Début 42, au mépris de tous les dangers, Louis (mon grand-père) et le troisième frère, Elie, trouvent une camionnette et traversent la France d'Ouest en Est pour récupérer la dépouille de Michel. Ils rencontrent M. Magnien, qui leur indique où est enterré leur frère, car les allemands ont arraché les croix. Malgré cet acte odieux, l'endroit est toujours fleuri par des habitants ; dans une boîte de cigarillos, Louis récupère un peu de la terre de l'endroit, et une fleur qui le fleurissait. Bien en a pris à M. Magnien d'enrouler la tête de Michel d'un linge blanc : c'est grâce à cela qu'ils ont la certitude qu'ils ont bien exhumé leur frère. Ils mettent le corps dans la camionnette, se font indiquer l'endroit exact où Michel est tombé, y prélèvent un peu de terre qu'ils mettent dans une boîte de bonbons, et repartent à Etaples pour inhumer Michel dans le caveau familial, où il repose encore aujourd'hui.

Je dispose par ailleurs des comptes rendus des activités du 168ème RIF en juin 1940. C'est avec plaisir que j'en transmettrai les scans aux personnes éventuellement intéressées.

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Img_5210

P.E.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent Deneu
Membre ATF40
Membre ATF40
Laurent Deneu


Nombre de messages : 7917
Age : 69
Localisation : Près de Lille
Date d'inscription : 22/08/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyMer 18 Jan 2012 - 18:51

Bonsoir,

Merci de partager avec nous ces précieux et émouvants documents.

Certains d'entre eux me paraissent fort rares.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Commandant
Commandant
Dragon


Nombre de messages : 632
Age : 54
Localisation : La Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 10/04/2008

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyMer 18 Jan 2012 - 20:44

Bonsoir,

C'est un très émouvant témoignage et un juste hommage rendu à ce sous-officier mort pour la France.

Merci de nous faire partager ces précieuses archives.

Cordialement,

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://pourceuxde14.monsite.orange.fr/index.jhtml
joël ferret
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant



Nombre de messages : 311
Age : 45
Localisation : capitale des dombes
Date d'inscription : 17/07/2010

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyMer 18 Jan 2012 - 20:57

bonsoir,

merci de nous faire partager ces documents et photos!
Revenir en haut Aller en bas
Yann Zanella
Sous-Lieutenant
Sous-Lieutenant
Yann Zanella


Nombre de messages : 327
Age : 55
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 05/10/2009

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyJeu 19 Jan 2012 - 10:01

Bonjour Pierre-Emmanuel,

Vos documents sont très émouvants.

Pour mieux vous situer les lieux indiqués dans les messages manuscrits, la barrière n° 118 est la barrière antichar qui ferme la route nationale 53 (Hettange-Grande / Luxembourg) à hauteur de l'ouvrage de Soetrich.
La cote 257 pourrait être soit dans le bois du Herrenholz (3km au nord du village de Soetrich), ancien "Brisant C" en avant de la position fortifiée, soit au lieu-dit Bettlingen (1km au nord du village de Boust). Je penche plutôt pour la 1ère solution car la seconde est en terrain découvert et j'imagine mal les Allemands en position si près des ouvrages fortifiés et en pleine vue de ceux-ci.

En espérant vous avoir apporté quelques renseignements.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
pierre-emmanuel80
Caporal-chef
Caporal-chef
pierre-emmanuel80


Nombre de messages : 75
Localisation : dans la Somme
Date d'inscription : 17/06/2011

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyJeu 19 Jan 2012 - 10:47

Bonjour à tous

Merci pour vos commentaires.

Un remerciement tout particulier pour les précisions de Yann ; j'ignorais ces détails très intéressants qui viennent enrichir mes connaissances sur mon grand-oncle.

P.E.
Revenir en haut Aller en bas
boulier
Fusilier voltigeur
Fusilier voltigeur



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/02/2015

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyJeu 12 Fév 2015 - 13:59

Bonjour,
Merci de partager ce très émouvant récit. Mon grand-père Raoul Boulier faisait partie de la 168RIF et fut fait prisonnier ce 21 juin 1940. Je cherche à en savoir plus. Vous parlez de photos et d'autres documents, pourriez-vous les partager? Je me doute qu'exposer des documents si personnels ne doit pas être facile. Après avoir été fait prisonnier il a été déporté au Stalag VIIa où il est resté 5ans. En revenant et vers la fin de sa vie il faisait d'horrible cauchemars de la guerre.
Son nom apparaît-il sur vos documents?
Revenir en haut Aller en bas
titus17
Sergent-chef
Sergent-chef



Nombre de messages : 150
Date d'inscription : 18/01/2013

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyVen 13 Fév 2015 - 10:47

Bonjour,

Émouvant témoignage. Dommage que les photos aient été retiré.
Revenir en haut Aller en bas
pierre-emmanuel80
Caporal-chef
Caporal-chef
pierre-emmanuel80


Nombre de messages : 75
Localisation : dans la Somme
Date d'inscription : 17/06/2011

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptySam 25 Avr 2015 - 8:41

Bonjour

Un très grand merci à "dhouliez" qui a pris le temps de réinsérer les photos !

P.E.
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94


Nombre de messages : 8856
Age : 62
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptySam 23 Mar 2019 - 21:59

Bonsoir,

voici en gros plan les officiers du l'Etat-Major du 3ème Bataillon du 168ème RIF :

le Chef de bataillon La Fournière et le capitaine Leloutre

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-157

Le Lieutenant Lessieux et le Lieutenant Plez

LESSIEUX Charles, Emile, né le 17/10/1904 à Sainte-Ménehould; date de rentrée en service le 10/11/1924 Officier d'origine Ecole de Saint-Maixent; Sous-Lieutenant au 01/10/1935: Lieutenant au 01/10/1937.

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-158

Le Lieutenant Wasser et le Sous-Lieutenant Scharff

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-159

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
pierre-emmanuel80
Caporal-chef
Caporal-chef
pierre-emmanuel80


Nombre de messages : 75
Localisation : dans la Somme
Date d'inscription : 17/06/2011

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptySam 23 Mar 2019 - 22:26

Bonsoir

Sur la première photo, à gauche, nous n'avons pas un chef de bataillon, mais un lieutenant.

PE
Revenir en haut Aller en bas
molvange
Sergent de carrière
Sergent de carrière
molvange


Nombre de messages : 137
Age : 57
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/10/2010

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyLun 25 Mar 2019 - 12:52

Merci beaucoup pour ce partage, vraiment très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mablehome.com
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94


Nombre de messages : 8856
Age : 62
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptySam 8 Juin 2019 - 15:56

Bonjour,

voici une autre photo du groupe d'officiers du 3e CEFV, à Hettange-Grande, du Commandant Jacques de la Fournière de Saint-Genis (3e en partant de la gauche du 1er document) :

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-303

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-301

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2019-302

Cordialement

PS voir aussi le lien Jacques de la Fournière
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94


Nombre de messages : 8856
Age : 62
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptySam 24 Déc 2022 - 18:39

Bonsoir,

voici des militaires qui doivent appartenir au 168ème R.I.F.

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2022-478

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  2022-479


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
molvange
Sergent de carrière
Sergent de carrière
molvange


Nombre de messages : 137
Age : 57
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 02/10/2010

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyLun 26 Déc 2022 - 10:49

Bonjour

Photos intéressantes.
Savez-vous à quelle date elles ont été prises ?
Je ne suis pas expert des tenues mais je suis surpris des casques des hommes au premier plan qui me semblent plutot habituellement portés par des cavaliers, non ?

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mablehome.com
verfighter
Capitaine
Capitaine
verfighter


Nombre de messages : 552
Age : 42
Localisation : ARLES
Date d'inscription : 06/04/2011

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyLun 26 Déc 2022 - 11:44

Bonjour,

Le port des casques modèles 35 était destiné aux équipages des chenillettes de ravitaillement Renault UE.
Les ouvrages étaient ravitaillés par ces hommes qui étaient bien RIF.

Vous souhaitant une bonne journée 

Bien cordialement 

Silvère
Revenir en haut Aller en bas
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94


Nombre de messages : 8856
Age : 62
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyLun 26 Déc 2022 - 12:18

molvange a écrit:
Bonjour

Photos intéressantes.
Savez-vous à quelle date elles ont été prises ?
Je ne suis pas expert des tenues mais je suis surpris des casques des hommes au premier plan qui me semblent plutot habituellement portés par des cavaliers, non ?

Cordialement
Bonjour,

pas de date pour les documents.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
avz94
Membre ATF40
Membre ATF40
avz94


Nombre de messages : 8856
Age : 62
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 30/09/2007

Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  EmptyLun 26 Déc 2022 - 12:18

verfighter a écrit:
Bonjour,

Le port des casques modèles 35 était destiné aux équipages des chenillettes de ravitaillement Renault UE.
Les ouvrages étaient ravitaillés par ces hommes qui étaient bien RIF.

Vous souhaitant une bonne journée 

Bien cordialement 

Silvère
Bonjour Silvère

merci pour les renseignements

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/insignesmilitairesfrancais/
Contenu sponsorisé





Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty
MessageSujet: Re: Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi    Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel Roux, 168e RIF, 3e CEFV, tué à l'ennemi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CEEV ou CEFV
» 168e régiment d'artillerie (1939), renseignements
» Général Le Roux
» La petite moto du cadet de Saumur
» Général Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Infanterie :: Infanterie de forteresse-
Sauter vers: