Forum consacré à tous les aspects de l'armée française entre 1919 et 1940.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Signaler un problème techniqueSignaler un problème technique  

 

 Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires

Aller en bas 
+4
RSCHERER
mr le comte
Loïc Lilian
Clausmaster
8 participants
AuteurMessage
Clausmaster
Commandant
Commandant



Nombre de messages : 674
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyMer 29 Mai 2013 - 19:57

Bonjour

Ignorant tout de cette école découverte de la livre de Liliane et Fred Funcken, je me demande si quelques distingués membres de ce forum peuvent combler cette lacune

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Lilian
Membre ATF40
Membre ATF40
Loïc Lilian


Nombre de messages : 2649
Localisation : Riom AUVERGNE & Bourbonnais
Date d'inscription : 26/08/2006

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyJeu 30 Mai 2013 - 2:30

Bonjour
l'Orphelinat Hériot (et non le collabo Henriot abattu en 1944, une coquille des talentueux et reconnus Liliane & Fred Funcken celui-ci nous ayant quitté cette semaine) puis "Ecole enfantine" Hériot installée à La Boissière est tout simplement d'une école militaire d'instruction primaire qui accueillait "les enfants de troupe" les plus jeunes ne pouvant intégrer en raison de leur bas âge une des 6 Ecoles d'enfants de troupe de Métropole les Ecoles Militaires Préparatoires (à partir de 13-14 ans, à Rambouillet, Montreuil/Mer, Les Andelys, Saint Hippolyte-du-Fort pour l'Infanterie, Autun pour la Cavalerie, Billom pour l'Artillerie et le Génie)

toutes ces écoles ont été créés en 1886 quand on a estimé que les enfants de troupe devaient cesser de demeurer avec les régiments et être regroupés au sein d'Ecoles, par la suite l'EMP de Montreuil a disparu et une EMP Technique à Tulle sera ouverte

Salutations
Loïc
Revenir en haut Aller en bas
Clausmaster
Commandant
Commandant



Nombre de messages : 674
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyJeu 30 Mai 2013 - 10:23

Merci

J'ignorai le décès de Fred Funcken. Je me rappellerai toujours mes jeunes années à emprunter ses livres à la bibliothèque pour dessiner les uniformes de ces livres. Aujourd'hui je les utilise pour mon uchronie.
Revenir en haut Aller en bas
mr le comte
Lieutenant
Lieutenant
mr le comte


Nombre de messages : 417
Age : 50
Localisation : calais
Date d'inscription : 22/08/2007

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyJeu 30 Mai 2013 - 14:13

l'on trouve beaucoup d'hommages sur le net pour la disparition de fred funcken a 91 ans sur le net et meme la promesse de réédition de certaines de ses oeuvres... dommage que cela n'est pas plus relayé par les grands médias..;
Revenir en haut Aller en bas
Clausmaster
Commandant
Commandant



Nombre de messages : 674
Age : 37
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 23/03/2010

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyJeu 30 Mai 2013 - 18:35

C'est vrai qu'une réédition de sa collection Uniformes et armes ne serait pas du luxe mais y-à-t-il un public pour cela je l'ignore.
Revenir en haut Aller en bas
RSCHERER
Colonel
Colonel
RSCHERER


Nombre de messages : 1056
Age : 58
Localisation : PERPIGNAN (NEFIACH)
Date d'inscription : 05/01/2013

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptySam 2 Oct 2021 - 8:19

Bonjour à tous,

en parcourant le forum je suis tombé sur ce sujet.

Très intéressant et voici un lien pour approfondir le sujet :

https://www.mairie-boissiere-ecole.fr/histoire/

Bonne lecture, cordialement

Rémy SCHERER
Revenir en haut Aller en bas
bouteur
Sergent ADL
Sergent ADL



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 01/02/2015

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptySam 2 Oct 2021 - 20:46

Merci. belle institution
Dans ma carrière j'ai eu beaucoup de camarades anciens enfants de troupe.
Revenir en haut Aller en bas
Cernunmos
Caporal-chef
Caporal-chef
Cernunmos


Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 30/12/2015

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyDim 3 Oct 2021 - 9:55

Bonjour,

un autre lien sur cette belle école : HISTORIQUE DE LA BOISSIERE-ECOLE | Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul (fillesdelacharite-province-bfs.fr)

et celle de la page officiel du musée des AETs : 1887 • E. M. E. Hériot (museedesenfantsdetroupe.fr)

@+
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Capitaine
Capitaine
Dragon


Nombre de messages : 590
Age : 53
Localisation : La Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 10/04/2008

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyDim 3 Oct 2021 - 16:52

Bonjour,

Mon père, enfant de troupe dès l'âge de 12 ans, a intégré l'EMPT du Mans avec certains de ses camarades qui provenaient de l'école enfantine Hériot. Comme il me le disait, ils avaient une longueur d'avance sur eux en matière de scolarisation dans le milieu militaire et il ne fallait pas leur en raconter. Ils avaient à ce titre droit au "respect" des autres enfants de troupe.

Cordialement,

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://pourceuxde14.monsite.orange.fr/index.jhtml
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis


Nombre de messages : 1649
Age : 64
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyDim 3 Oct 2021 - 21:19

Bonjour,


En tant que moi même Ancien Enfant de Troupe (AET) de l'EMPT du Mans (devenu en 1974 le Collège Militaire du Mans puis dissoute), j'apporte quelques compléments à ce qui a été écrit plus haut.


Tout d'abord un résumé provenant du Site de l'association des AET :
L’histoire des enfants de troupe débute le 1er mai 1766, quand le duc de Choiseul, ministre de Louis XV, propose au roi de signer une ordonnance stipulant que les armées prendraient désormais quelques dispositions en faveur des fils de soldats et de « bas-officiers », dont le sort avait été jusqu’alors négligé.
Bonaparte, Premier Consul, consacre, en 1800, cette disposition en officialisant l’appellation « Enfant de Troupe », l’éducation et l’entretien de ces garçons étant pris en charge par les différents régiments.
C’est en 1876 que le gouvernement ouvre à titre expérimental, à Rambouillet, la première école d’enfants de troupe et qu’il officialise en 1884 la création des écoles militaires préparatoires (loi du 19 juillet 1884) qui, en plus de Rambouillet, s’installent en 1886 à Billom, les Andelys, St-Hippolyte-du-Fort, Montreuil-sur-Mer, Autun, bientôt suivies en 1887 par l’école enfantine Hériot à La Boissière. Au cours du siècle qui va suivre, certains établissements fermeront, d’autres ouvriront, notamment à Epinal, à Tulle, au Mans etc. Outre-mer, des écoles verront le jour en Indochine, en Afrique du Nord, en Afrique Noire, à Madagascar.
En 1982 /1984, prend effet une profonde réorganisation qui laisse à l’armée de Terre  seulement trois établissements, prenant le nom de lycées militaires : Aix-en-Provence, Autun et Saint-Cyr-l’Ecole, auxquels il faut ajouter le Prytanée national militaire de La Flèche. Toutes ces écoles sont en activité aujourd’hui. L’armée de l’Air conservait le commandement de l’école des Pupilles de l’air, tandis que la Marine nationale recevrait celui du collège naval de Brest


Puis quelques informations venant du site du Musée des AET.
Malheureusement une page est actuellement non opérationnelle...
 
La première école :
1875 : Création de la seule école à porter officiellement le nom d’École d’Enfants de Troupe (en France).
Créée et installée très peu de temps à l’Hôtel des Invalides de Paris elle déménage aussitôt en 1876 pour : RAMBOUILLET
1884 : Elle devient l’École Militaire Préparatoire d’Infanterie de Rambouillet
1921 : Réforme qui supprime la spécialité d’arme elle se nomme l’EMP de Rambouillet
1934 : Dissolution et transfert des élèves (avec ceux de Saint-Hippolyte-du-Fort) vers Épinal
Sa devise : « GRANDIR - COMBATTRE - VAINCRE »
 
École d’Hériot à LA BOISSIERE (Yvelines)
Concernant l’École Militaire Enfantine Hériot : (initialement nommé l’Orphelinat Militaire Hériot)
En 1884, après l’expérience réussie de la première école d’enfants de troupe ouverte 9 ans plus tôt à Rambouillet, la décision d’ouvrir 6 écoles militaires préparatoires est prise. Cependant, ces écoles ne sont ouvertes qu’aux jeunes âgés de 13 à 18 ans.
Aussi, le commandant Olympe Hériot, ancien militaire,  décide de faire construire à ses frais et sur ses terres à La Boissière (Yvelines) un établissement destiné aux plus jeunes. Il s’agit d’un orphelinat exclusivement réservé aux enfants de troupe de l’armée de terre. Le commandant Hériot s’engage à en faire don à l’Etat. Les soins des enfants de 5 à 9 ans sont confiés à des sœurs.
L’orphelinat militaire Hériot accueille ses premiers « poussins » en février 1887. Les premiers d’une longue liste de plus de 4 500 enfants qui étudieront ici aux cours des 80 années suivantes. En 1906, madame Hériot, veuve, fait édifier un monument dans la cours d’honneur de l’internat. Sur le marbre est notamment gravée sa devise : «Ils seront élevés dans le culte de l’honneur et de la Patrie»
En 1917, l’école prend le nom d’Ecole Militaire Enfantine Hériot. Avec les méfaits de la guerre et l’accroissement du nombre d’orphelins, madame Douine-Hériot fait agrandir l’école en 1917 / 1918. Pour offrir des vacances différentes aux poussins, elle fait don de son château à Cancale (Côte d’Armor) en 1920.
La seconde Guerre Mondiale oblige l’école à déménager en 1940 successivement à Moliets et Maa (Landes), puis à Billom (Puy de Dôme) et enfin à Draguignan (Var).
En mars 1944, l’école quitte Draguignan et s’installe à La Roche-Posay (Vienne) avant de regagner La Boissière en 1945. Madame Douine, veuve Hériot, bienfaitrice de l’école décède cette même année.
En 1948, son fils Olympe (II) Hériot remet officiellement le château de La Boissière à l’Etat.
En 1966, le ministère de la Défense nationale  souhaite se séparer de l’école qui passe à l’Education nationale sous le nom d’Ecole nationale du premier degré Hériot.
L’orphelinat militaire et l’Ecole Militaire Enfantine Hériot auront vécu 80 ans. En 1986, l’école passe sous la tutelle de la Région Ile-de-France et devient Ecole régionale du premier degré Hériot.

Commentaire personnel : Il n’y a quasiment plus de fils de militaires dans cet établissement public qui est géré par l'académie de Versailles. http://www.erpd-heriot.ac-versailles.fr/
 
 
Création des EMP suivantes en 1884
Voir : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54619001/f213.image
 
Infanterie
     RAMBOUILLET
     Citée ci-dessus
 
     MONTREUIL-SUR-MER
     Devise : « Surtout qu’on nous attende »
     Dissolution 1934
 
     SAINT-HIPOLYTE-DU-FORT
     Devise ? merci à celui qui nous l'indiquera
     Dissolution 1934
 
     LES ANDELYS
     Devise : « REPOS AILLEURS »
     Replié à Niort, prisonniers puis libérés car non militaires, les élèves et leurs cadres de retrouvent à Confolens (16), Montauban (82) avant de rejoindre Béziers en septembre 1940
     Dissolution 1968.
 
 
CAVALERIE
     AUTUN
     Devise : « POUR LA PATRIE TOUJOURS PRESENTS »
     Légion d'honneur[/url] (croix de chevalier)
     Croix de guerre 1914-1918 (avec citation à l'ordre de l'armée)
     Croix de guerre 1939-1945 (avec citation à l'ordre de l'armée)
     Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs (1955)(avec citation à l'ordre de l'armée)
     Médaille de la Résistance (avec rosette)
     Replié en 06/1940 à Billom, puis Tulle et Chameyrat (Corrèze) et finalement à Valence en 08/1940


Bien qu’un peu hors sujet d’ATF40 je recopie ceci :
En novembre 1942, après l’invasion de la zone libre, l’école est démilitarisée. Elle doit quitter Valence à l’été 1943 pour s’installer au camp de Thol, dans l’Ain. Situé non loin de la commune de Pont d’Ain, le camp de Thol accueille en septembre 1943 les élèves de l’EMP Autun qui ont  quitté le Morvan depuis juin 1940. L’école a déjà effectué un exode douloureux qui l’a tout d’abord conduit dans le Massif Central, à Billom, Tulle et Chameyrat. Elle rejoint ensuite Valence dans la Drôme fin août 1940, où elle devient Ecole d’Autun puis l’Etablissement d’Education d’Autun en 1941. A l’exemple « des fils du Lion » certains  cadres et  élèves se sont déjà distingués par des actes de bravoure contre les troupes allemandes. Après l’occupation de la zone libre, l’établissement rejoint donc l’Ain à la rentrée 1943. C’est à partir du camp de Thol que l’école va connaître un destin exceptionnel. En effet, en mai 1944, une cinquantaine d’élèves rejoint le maquis de l’Ain pour  constituer le « camp d’Autun ». Aux côtés du maquis de l’Ain, les enfants de troupe participent aux combats de la Résistance qui vont aboutir à la libération de plusieurs villes de la région. Au cours de ceux-ci, le jeune Bernard Gangloff, grièvement blessé décède le 14 juillet 1944. Devenu un héros, son nom sera donné au quartier abritant l’EMP d’Autun en 1985. Les enfants de troupe se distinguent notamment à Ambérieu le 6 juin 1944 par leur participation active au sabotage des cinquante locomotives qui a désorganisé le repli des forces allemandes. Au camp de Thol, l’école est dissoute le 3 juin 1944 après le départ des élèves pour le maquis. Elle  rouvrira ses portes à Autun en décembre 1944. Elle aura séjourné sept mois dans l’Ain.
C’est la seule des anciennes écoles qui subsiste toujours. Le Musée Nationale des Enfants de Troupe y est installé.
 
 
ARTILLERIE et GENIE
     BILLOM
     Devise : « VALEUR ET DISCIPLINE »
     Dissolution 1963
 
A noter, bien que hors sujet ATF40, la création en octobre 1941 du Centre BAYARD à Audinac-les-Bains qui est relié à la tradition des Enfants de Troupe.
 
 
CREATIONS POSTERIEURES
TULLE - 1924
Voir ci-dessous les EMPT…

EPINAL - 1934
Création par les écoles de Rambouillet et de Saint-Hippolyte-du-Fort
Devise « Qui s’y frotte s’y pique »
Aspects 39-40 :
En septembre 1939, la mobilisation générale est décrétée. L’école doit se replier sur Niort où les conditions d’études sont difficiles. 1940, la région est menacée par l’offensive allemande, la ville est occupée en juin ; les cadres et les élèves sont considérés comme prisonniers. L’école est néanmoins autorisée à rejoindre la zone libre, dans un premier temps à Confolens, puis à Montauban et Chomérac (Ardèche). Elle s’installe finalement en octobre 1940 à Montélimar où elle restera jusqu’en décembre 1946.
Compléments bien que hors sujet d'ATF40
Fin 1942, la zone libre est à son tour occupée et l’EMP se démilitarise en devenant : Etablissement d’Education d’Epinal.
Après le débarquement en Normandie, les élèves rejoignent leurs familles, le maquis ou les unités régulières. À la rentrée 1944, l’école redevient l’Ecole Militaire Préparatoire d’Epinal
En décembre 1946, l’école rejoint Aix-en-Provence pour s’y installer définitivement.
Après douze années d’existence dont seulement cinq à Epinal, une à Niort et six à Montélimar, l’EMP d’Epinal a vécu. L’EMP d’Aix-en-Provence en sera sa digne héritière. Elle conserve ses traditions et son drapeau avant que celui-ci ne rejoigne le musée des enfants de troupe à Autun.
 
DALAT (Annam, Indochine) - 1939
Ecole des Enfants de Troupes Eurasiens de Dalat
Devise « S’instruire pour Vaincre »
Elle sera transférée au Cap-Saint-Jacques en 1954 puis à Autun en 02/1956.
 
BINGERVILLE (Côte d’Ivoire) - 1939
Ecole d’Enfants de Troupe de Côte d’Ivoire
Toutes les autres écoles d’Afrique ont été créées après 1945 donc hors sujet pour ATF40
Pour mémoire parmi les plus anciennes Brazzaville (1946)
Pour l’Algérie : Hammam-Righa (1942) remplacée par Miliana (1946) puis par Koléa (1951)
 
Pour information : 
AIX-EN-PROVENCE - 1946
Toujours en activité


LE TAMPON (La Réunion) - 1969
Dissolution 1992
 

Aspects particuliers des EMP Techniques :
Après la première Guerre Mondiale, la nécessité d’adapter l’enseignement des enfants de troupe, futurs engagés, s’impose. Il faut notamment permettre à une partie d’entre eux de se spécialiser dans les techniques de conduite et d’entretien des nouveaux matériels militaires.
Déjà, en 1920, les EMP de Montreuil sur Mer et de Billom accueillent des sections d’enseignement professionnel. En 1921, l’Ecole Militaire Préparatoire de l’Infanterie de Montreuil sur Mer, créée en 1886 devient Ecole Militaire Professionnelle Technique de Montreuil sur Mer.
Mais l’enseignement et les locaux de Montreuil sont inadaptés …
 
TULLE
En 1923, la décision est prise de transférer l’EMPT de Montreuil sur Mer à Tulle, en Corrèze. La ville de Tulle dispose d’une manufacture d’armes et de quatre anciennes casernes qui pourront accueillir 800 élèves pour une scolarité de deux ans. Ils rejoindront ensuite les centres de spécialisation organisés. L’Ecole Militaire Préparatoire Technique de Tulle est créée le 1er octobre 1924.
Sa création sonne le glas de son aînée. L’EMPT de Montreuil sur Mer est dissoute en 1924.
L’EMPT de Tulle sera l’héritière de ses traditions et de son drapeau jusqu’en 1947. De 1947 à 1985, elle les partagera alternativement avec l’EMPT du Mans, en fonction des circonstances
Elle adopte néanmoins sa propre devise : « Bien apprendre pour mieux servir »
L’EMPT de Tulle est dissoute en 1967.
 
LE MANS
Je ne parlerai pas de « mon » école car elle a été formée bien après 1940 comme une annexe de Tulle en 1947… Elle sera dissoute en 1985
 
Le futur ?
BOURGES - Peut-être une création en 2022 ?????
 
A noter que le Collège puis Lycée Militaire de Saint-Cyr-l’École est rattaché aux « Ancien Enfant de Troupe » mais initialement le recrutement étant différent, elle n’est pas vraiment d’origine Enfant de Troupe.
 
Le Prytanée Militaire de la Flèche n’est pas concerné par les Enfants de Troupe même si de nombreux élèves des EMP ou EMPT y ont été admis en classes préparatoires aux grandes écoles surtout quand celles-ci n’existaient pas encore dans les EMP ou EMPT.
 
Concernant la Marine une école s’approche des écoles d’enfant de troupe avec le Lycée Naval de Brest (créé en 1966 sous le nom de Collège Naval) Mais en théorie ce devrait être l’École des Mousses (créé en 1856) qui était le plus en relation avec les écoles d’enfants de troupe…
 
Et pour terminer concernant l’Armée de l’air il existe l’École des Pupilles de l’Air de Grenoble, maintenant à Montbonnot-Saint-Martin (Isère). Elle fut créée en 1941.
Revenir en haut Aller en bas
TringlotTunis
Colonel
Colonel
TringlotTunis


Nombre de messages : 1649
Age : 64
Localisation : Béarn
Date d'inscription : 17/11/2018

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyDim 3 Oct 2021 - 21:22

Peut-être vaut-il mieux renomer le fil de discussion en :

Ecole enfantine Hériot et écoles militaires préparatoires (Enfants de Troupe)

Concernant les repli des écoles en 1939/1940 un tableau synthétique venant du site du Musée nationale des enfants de troupe est plus pratique à lire...
Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Tablea10
Revenir en haut Aller en bas
bouteur
Sergent ADL
Sergent ADL



Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 01/02/2015

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyLun 4 Oct 2021 - 19:17

merci pour ce "complément" très " complet" !

Sortant des écoles, une fois dans les corps de troupe, les anciens aidaient les plus jeunes. Il y avait toujours quelque part un officier supérieur, ancien AET lui même, qui pouvait être le dernier recours en cas de difficultés.
J'ai toujours admiré cette fraternité.
Revenir en haut Aller en bas
Dragon
Capitaine
Capitaine
Dragon


Nombre de messages : 590
Age : 53
Localisation : La Bourgogne du Sud
Date d'inscription : 10/04/2008

Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires EmptyLun 4 Oct 2021 - 20:22

Bonsoir,

Merci pour vos riches informations complémentaires. 

Bien cordialement,

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
http://pourceuxde14.monsite.orange.fr/index.jhtml
Contenu sponsorisé





Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty
MessageSujet: Re: Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires   Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecole enfantine Hériot et Ecoles militaires préparatoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ATF40 :: Les unités de l'armée de terre de 1919 à 1940 :: Organisation territoriale-
Sauter vers: